Arrivée du USNS Comfort (T-AH-20) à Manhattan

Hier les new yorkais ont vu accoster à Manhattan, le long de l’Hudson ce fameux navire-hopital militaire qui avait servi également après les attentats du 11 septembre. Autant dire que son arrivée en 2020 laisse présager de l’ampleur de la pandémie qui touche durement également nos amis new yorkais.

Le USNS Comfort, long de 272 mètres, lancé le 1er février 1976, possède une capacité de 1000 lits et de 12 salles d’opération. Aucun cas infectieux ne devrait y être traité.

J’ai la chance d’avoir un correspondant new yorkais dans mon groupe facebook (https://www.facebook.com/groups/585945568140368/?ref=share) Dany Pelletier, qui a filmé son arrivée en direct hier et qui nous tient au courant de l’actualité sur place et notamment la mise en place, outre le navire-hôpital de 2 nouvelles ressources pour désengorger les hôpitaux New Yorkais.

Quelles sont les moyens et ressources mis en place pour alléger les hôpitaux new yorkais ?
D’abord le Javits center, ce fameux centre de congrès et conventions transformé en hôpital (le Javits Center n’est pas loin de l’intrepid of the sea, ce fameux porte avions qui est un musée maintenant). Il a déjà 1600 places disponible, et une capacité maximale de 2910 patients, ce qui en fait le plus gros hôpital de New York. Là aussi, aucun patient infectieux n’y sera traité.

Ensuite, l’hopital Mount Sinai de l’Upper East Side a installé une extension pour traiter spécifiquement les urgences liées au covid-19 dans Central Park. Les tentes et toutes les aides sont initiées par une association à but non lucratif : Samaritanspurse. Le Maire de New York, Bill de Blasio, a prévu son ouverture aujourd’hui mardi 31 mars, avec une capacité de 68 lits. Mais contrairement aux 2 autres hôpitaux de fortune, qui ont pour but de désengorger les hôpitaux des patients qui ne souffrent pas du Covid 19, ces 68 lits sont destinés quant à eux, aux patients ayant des problèmes respiratoires, donc principalement des personnes atteintes de ce terrible Virus.

ABC News
@Douglas Elliman on facebook
Reuters

#NationalDoctorsDay #stayathome #staysafe

Ça y est, arrivé à New York le 30 mars et après avoir soigné finalement 182 cas, il est parti 1 mois après, aujourd’hui le 30 avril 2020 laissant derrière lui l’espoir de la fin d’un cauchemar même si rien n’est acquis et que les mesures de confinement sont présentes à New York et respectées.

Photo de Dany Pelletier
La semaine dernière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s