New York, l’amour de ma vie ?

Pour beaucoup,  New York est bien plus qu’une ville mythique puisqu’elle s’apparente à une personne, l’amour de sa vie, que l’on a hâte de retrouver parce qu’elle nous a tellement manqué, mais aussi que l’on quitte de nouveau avec une peine incommensurable.

Cette forme d’attachement va bien au delà de la NewYorkite décrite par Didier dans son article parce que déjà quand vous en parlez autour de vous, tout le monde vous prend pour une cinglée qui voue une passion à une quelconque ville américaine lointaine.

Les étoiles plein les yeux, le cœur qui s’emporte…le champ lexical pour la décrire appartient bien à celui de l’amour.

Non, New York n’est pas une ville comme les autres ! NY est une bulle d’oxygène, un microcosme à part entière du reste des Etats Unis et du monde !

Ce creuset de nationalités si différentes vous fait forcément vous sentir chez vous !

Quand j’y ai posé les pieds pour la première fois, c’était comme si je revenais chez moi, comme si je retrouvais ma vie d’avant…vous savez ? Celle que vous ressentez au fond de vous et qui vous fait imaginer que dans une autre vie vous y avez forcément vécu.

Chaque cm² foulé, chaque odeur humée, chaque son ou luminosité vous arrive en plein cœur et vous remue au fond de vos entrailles, vous ébranle comme quand l’amour de votre vie pose son regard sur vous : vous vous sentez transportée et bouleversée.

Vous savez précisément où vous devez aller, vous le sentez…..c’est le cœur qui vous guide dans cette ville en perpétuelle mutation, dynamique et grisante. Il ne faut rien râter…le temps est éphémère et l’on sait d’ores et déjà que l’on s’apprête bientôt à la quitter.

D’ailleurs c’est bien simple, vous êtes encore sur place et la déprime vous envahit ; un sentiment de tristesse vous submerge parce que vous savez que c’est bientôt fini.

Le départ est un vrai déchirement et je sais que je ne suis pas la seule.

Quand je vois la skyline s’éloigner derrière moi à chaque fois je pleure, en me promettant de revenir bientôt…

En attendant je m’en vais mourir d’amour en France, noyée dans un chagrin d’amour ravivé à chaque image de NY qui passe à la télé.

Marjorie

Publicités

8 réflexions sur “New York, l’amour de ma vie ?

  1. Je croyais que j’étais folle mais je ressens exactement la même chose j’y retourne tous les ans quand je peux deux fois par an j’y passe un mois car une semaine c’est pas assez. Tout le monde me dit, mais tu connais que cette ville, tu peux pas aller ailleurs. Hé bien non je peux pas parce qu’à NEW YORK je suis chez moi. Et toute l’année j’ai la tête à NY avec les photos que je prends et les souvenirs. C’est ça qui me fait tenir jusqu’au prochain voyage

    J'aime

  2. Mais merci merci merci pour ce texte. On se sent comprise. Quand on me demande quelle est ma passion dans la vie, je réponds New York !
    J’ai 62 ans. J’y vais en septembre pour la 7eme fois. Et comme tu le racontes, une tristesse m’envahit car je sais qu’une semaine plus tard ce sera fini.
    J’ai acheté une bonne dizaine de guides récents. Je suis sur un maximum de groupes qui en parlent. C’est une drogue. Je me farcis n’importe quelle série pour apercevoir la ville (même si je sais bien que c’est tourné en studio à L. A).
    Bref, ravie de faire partie de cette folie générale pour NY.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci infiniment pour ce commentaire qui rejoint évidemment mes pensées les plus profondes à propos de cette ville hors norme ❤️bonne préparation de voyage 🧳nous savons que nous ne finirons jamais de la découvrir ❤️

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s